Close

Karité Burkina Faso

Le Karité, longtemps considéré comme le 3e produit d’exportation du Burkina Faso reste encore de nos jours le 4e produit d’exportation du pays et une importante source de revenu pour les femmes villageoises. C’est à ce titre qu’il est appelé le carnet d’épargne de la femme rurale. L’objectif de ce partenariat est de permettre au groupement de progresser et de se développer afin de disposer d’une autonomie complète et par la suite de générer des revenus redistribués équitablement à l’ensemble des membres.

Le partenariat que je soutiens

Les enjeux de la filière


  • Apporter des revenus financiers immédiats et substantiels pour les femmes, des avantages de sécurité de revenus permettant aux bénéficiaires de planifier et d’organiser leurs vies.

  • Dans un pays où un arbre sur deux est un karité, la valorisation de l’arbre par la mise en valeur de ses fruits reste un acte en droite ligne de la protection de l’environnement et évite ainsi leur destruction.

  • Toute ces actions sont menées dans un pays où selon l’UNICEF la proportion de la population vivant en dessous du seuil de la pauvreté est restée supérieure à 40%, avec plus de 90% des pauvres en zones rurales.

Les spécificités de la filière


  • Programme d’amélioration de la qualité du beurre.

  • Aide pour l’accès aux soins.

  • Sensibilisation à la bio (cueilleurs, producteurs, culture maraichères).

  • Meilleurs prix de vente des amandes et du beurre et contrat garantissant des revenus sur trois ans au moins pour les personnes impliquées.

L'impact du partenariat


  • 132 productrices et 30 transformatrices bénéficient de ce partenariat.

  • Terre d’Oc a aussi distribué aux femmes productrices et leurs enfants, des vêtements, des médicaments de base ainsi que des équipements individuels de protection, notamment des chaussures, des bottes et des gants pour le ramassage du karité.

  • Les 132 femmes collectrices + 32 transformatrices obtiennent de meilleurs revenus avec une augmentation de 15 à 20% des coûts d’achats des amandes comparé aux coûts sur les marchés ordinaires.

  • L’activité garantie des revenus stables depuis 6 ans pour APES/F.

  • L’extraction du beurre est source de revenus salutaires pour des femmes parfois veuves, sans terre, ne parvenant pas à pratiquer l’agriculture même en saison pluvieuse. Les revenus obtenus contribuent à nourrir leurs enfants.

Les BioPartenaires de la filière

Nombre de producteurs :
132 femmes collectrices d’amandes de karité + 32 femmes transformatrices
Entreprise porteur de projet :
Terre d'Oc
Structures associées :
Association de productrices APES/F (Association pour la Promotion Economique et Sociale des Femmes) de Kombissiri, Oléo-Consult / Amidou OUATTARA

Informations pratiques

Labellisée en :
2013
Origine :
Burkina Faso
Zone de production :
Région sud de Ouagadougou (ville de Kombissiri)
Matières premières :
Noix de Karité - Burkina

Les photos