Close

Transparence et contrôle

BIOPARTENAIRE, de part ses engagements concrets de dialogue avec les producteurs, pérennité et contractualisation apporte tout naturellement une transparence complète sur les origines de ses matières premières, étapes de transformation etc.

En navigant dans ce site, vous pourrez en partant du produit ou de la filière identifier les acteurs de l’élaboration des produits finaux.

De plus, afin d’être vérifiable, les filières et les produits labellisés sont contrôlés par un organisme tiers, le référentiel est libre d’accès.

De réels gages de traçabilité permettant une transparence sur les origines des matières premières et intervenants peu égalée par d’autres labels : en effet, un contrôle est présent à toutes les étapes de la filière.

Une démarche basée sur 7 engagements et contrôlée par un organisme tiers

A l’heure ou l’équitable ou l’équitable local sont sous le feu des projecteurs, les initiatives sont de plus en plus présentes en France.

Les labels et les marques et les messages se rapportant au commerce équitable et au commerce équitable local se multiplient en bio mais également en grande distribution.

Or très peu ont un cahier des charges concret et s’il existe, il est souvent en autocontrôle.

BIOPARTENAIRE® propose donc des engagements clairs et contrôlables. Le référentiel garantissant le respect de ces engagements est le référentiel ESR, contrôlé par Ecocert Envirronement.

Un référentiel libre d’accès

Le référentiel est consultable par tous ici et correspond aux 7 engagements BIOPARTENAIRE® à exception d’un point qui est contrôlé par l’association éponyme.

Un contrôle à toutes les étapes

Un contrôle à toutes les étapes de la filière, intégrant producteurs, organismes stockeurs, grossistes, fournisseurs de matières premières et d’ingrédients et transformateurs finaux mettant en marché les produits finis. Il est aussi contrôlé à toutes les étapes afin d’être fiable !

Par exemple :

  • A l’international, les producteurs de cacao, leur coopérative, l’exportateur, le torréfacteur de cacao ainsi que le chocolatier sont contrôlés.
  • En France, les producteurs céréaliers, le meunier ainsi que les boulangers sont contrôlés.

Une transparence complète gage de traçabilité

A l’heure des scandales alimentaires divers et variés, la bio peut se targuer déjà d’être beaucoup plus transparente par ses systèmes de contrôle annuels mais BIOPARTENAIRE® va encore plus loin avec une identification exacte de l’origine de la matière première.

En effet, les matières premières et leur flux sont contrôlés à toutes les étapes de leur transformation et doivent être différenciées d’autre matières premières (y compris certifiées biologiques).

Une transparence jusque dans l’étiquetage des produits

Le label BIOPARTENAIRE® est un label qui garantit une filière dans son ensemble et non pas seulement une matière première « équitable » comme d’autres labels.

Le flux de matière première est donc concerné par les contrôles ainsi que tous les opérateurs concernés par celle-ci. Un contrôle qui prend en compte le prix, les contrats, les interactions (dialogue) entre les acteurs mais aussi la politique sociétale et envirronnement de chaque opérateur.

Nombre de produits de consommation courante sont des recettes cuisinées et si nous demandons aux opérateurs de labelliser un maximum de filières ce n’est pas toujours faisable. Si la filière labellisée correspond à moins d’un certain pourcentage du produit : la mention de filière doit être présentée.

Voir tableau explicatif ici.