Close

Pourquoi travailler avec tout type d’organisation agricole?

Il n’y a pas de type d’organisations agricoles idéales. BIOPARTENAIRE ne souhaite donc pas privilégier une forme d’organisations plus qu’une autre.

Toutefois plus les producteurs seront organisés collectivement mieux ils pourront défendre leur intérêt auprès des acheteurs, des politiques et au sein de leur profession.

Quelque soit le niveau d’organisation des producteurs, ce sont avant tout des garanties de dialogue, de bonne gouvernance, de transparence que nous garantissons pour les différents projets labellisés.

On rencontre donc dans les filières BIOPARTENAIRE des producteurs organisés en GAEC qui travaillent sans coopérative, directement avec les fabricants, des acteurs intermédiaires qui fédèrent autour d’eux des producteurs de leur territoire pour leur assurer une collecte de leur production et une première transformation agricole si nécessaire (le décorticage des graines de petit épeautre par exemple), des producteurs regroupé dans des SICA, des coopératives agricoles, des associations de production, des syndicats d’appellation, des organismes d’état, etc.